FeaturedNews

« Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin »

By 12 décembre 2019 No Comments

L’intelligence collective pratiquée régulièrement est un vecteur puissant d’efficacité et d’innovation.

 

 

L’intelligence collective désigne la capacité d’un ensemble d’individus à combiner connaissances, et intelligence pour progresser vers un objectif partagé. Les insectes sociaux (fourmis, termites et abeilles) comme les animaux communautaires (oiseaux migrateurs, bancs de poissons, …) constituent les exemples les plus marquants du monde animal. L’intelligence collective s’y applique d’une manière plus « mécanique » que dans une communauté humaine mais les bénéfices sont similaires : ce qu’elle produit est toujours supérieur à la somme des savoir-faire et de l’intelligence des individus qui la compose. Les conditions de départ se ressemblent : les individus doivent s’entendre, sont en mesure d’interagir entre eux et ont un objectif globalement partagé. Parce que l’être humain a un niveau élevé de conscience de soi, la mise en œuvre d’une intelligence collective au sein d’une communauté humaine est complexe.
 

L’intelligence collective en entreprise

 

L’entreprise en offre un bon exemple car elle constitue une aventure collective dont les moteurs sont individuels – un peu comme un cargo dont les moteurs auraient chacun sa propre puissance, son mode de fonctionnement, son interprétation des instructions du commandant de bord et ses propres motivations. C’est le défi auquel un manager se trouve quotidiennement confronté dans la conduite de l’entreprise.

 

L’intelligence collective rencontre concrètement plusieurs freins. D’abord, travailler en équipe nécessite toutes sortes de qualités humaines – empathie, écoute, assertivité – qui ne s’apprennent pas dans les livres. Et cela nécessite plus de réunions et d’échanges qui semblent ralentir les choses. Enfin la performance individuelle est mieux valorisée que la performance collective. Quoi qu’on dise, les augmentations de salaire et les promotions sont, in fine, individuelles.
 

Des bienfaits de travailler à plusieurs

 

Et pourtant, la stratégie achats d’une catégorie, par exemple, a tant à gagner à s’écrire à plusieurs : experts, utilisateurs, qualiticiens, logisticiens, managers, financiers… l’intelligence collective prend tout son sens dans la confrontation des expériences et des savoir-faire. Quand il s’agit de trouver une solution en rupture à un problème donné, l’équipe s’ouvre à des personnes qui ne sont pas forcément directement concernées par le sujet – un startupper, un étudiant, un tiers « accoucheur ». C’est dans ces conditions qu’on comprend le mieux toute la puissance de l’intelligence collective. La simple diversité des membres d’une équipe apporte toujours sa touche de magie !

 

Une expérience d’intelligence collective multi-entreprises

 

Depuis 3 ans TOLSON fait travailler ensemble plus de 20 grandes entreprises sur des sujets achats spécifiques avec des résultats étonnants. Voici quelques règles tirées de cette expérience unique d’intelligence collective multi-entreprises nommée VDA. Tout d’abord, il s’agit de constituer des communautés d’intérêt et donc de définir des sujets pertinents sur lesquels les représentants de chaque société veulent apprendre et partager.  Puis il faut définir un cadre clair : quel objectif ? sous quelle forme ? à quelle échéance ? L’animateur de chaque communauté doit ensuite créer les conditions d’un partage efficace, c’est-à-dire structuré et rigoureux. Il doit en outre être agréable, car non seulement chacun doit y trouver son compte en termes de contenu mais aussi avoir du plaisir à le faire. Cela veut aussi dire qu’une plateforme digitale d’échange facilite les choses mais ne remplace en aucun cas des réunions physiques. Dernier point, l’intelligence collective apporte toute sa richesse quand le groupe va au-delà du partage de bonnes pratiques et du retour d’expérience mais construit ensemble des conclusions et une vision, une situation dans laquelle chaque membre est acteur du résultat. Le groupe sait ainsi générer un résultat qui va au-delà d’un simple alignement au niveau des meilleurs.

 

S’astreindre à consacrer le temps nécessaire à de tels échanges, c’est développer chez soi une attitude d’ouverture d’esprit extrêmement bénéfique pour progresser de manière significative. C’est s’entraîner à s’ouvrir tous les jours à la puissance de l’intelligence collective. 

Leave a Reply