News

C’EST LA FETE AUX ACHATS !

By 26 June 2013 December 17th, 2018 No Comments

Récemment,  j’ai assisté comme beaucoup d’entre vous, à l’excellent événement des « Trophées des Achats » qui faisait lui-même écho au non moins excellent événement des « Trophées Décision Achats ».

 

J’aime beaucoup ces grandes réunions familiales. On se retrouve, on se congratule, on échange et on boit un coup ensemble…

 

Sur la forme, ces événements ont trouvé un modèle économique qui leur permet de recevoir la grande communauté achats avec brio, paillettes et une mise en scène inspirée de la remise des Oscars. Je ne désespère pas d’assister l’an prochain à spectacle de French Cancan entre deux remises de Trophée. Le prix à payer pour les spectateurs est somme toute raisonnable : quelques pages de pub de partenaires à l’événement qui pour la plupart sont de bons niveaux. J’ai adoré celui a eu le courage de passer 5 minutes sur scène pour expliquer, slides à l’appui, que les achats faisaient gagner de l’argent aux entreprises – merci : ce fut un scoop qui a scotché tous les spectateurs sur leur siège.

 

Sur le fond, ces soirées conviviales apportent toutes sortes de bienfaits. Elles mettent à l’honneur des meilleures pratiques dont témoignent les lauréats. Elles attirent l’attention sur des activités achats connexes (PME, RSE, …) que les responsables achats regardent avec bienveillance mais sans toujours savoir comment les aborder. Elles permettent à des équipes achats de gagner une reconnaissance qui leur manque parfois en interne. Après tout, revenir dans son entreprise avec un trophée donne une occasion d’attirer un peu plus l’attention sur notre Fonction. Certes, il y a un peu d’autosatisfaction dans tout cela mais n’est-ce pas tellement mieux que l’auto-flagellation ?

 

Je vois enfin beaucoup de valeur à l’échange direct entre responsables achats à l’occasion de ces rencontres. Nous avons besoin en permanence de comparer nos pratiques, d’échanger sur nos initiatives, nos échecs et nos succès. Un responsable achats se doit de se benchmarker en permanence sans craindre de partager ses initiatives les plus heureuses. Certes cela peut passer d’une manière plus structurée ou systématique par des consultants mais il ne faut surtout pas se priver d’échanges directs. Il y a beaucoup à recevoir quand on donne.

 

 

Leave a Reply