FeaturedNews

VI4.0 : l’intelligence collective au service du déploiement de l’Industrie 4.0

By 24 March 2020 April 14th, 2020 No Comments

Maintenance prédictive, advanced forecasts, analytics, Intelligence Artificelle, digital twin, Supply Chain étendue, … autant d’appellations reprises article après article et qui posent des questions bien légitimes aux managers des opérations : comment intégrer sans se disperser ces solutions associées à l’industrie 4.0 ? Par quoi commencer ? Est-ce un effet de mode ou une transformation profonde de nos organisations ?

 

Pour avancer sur ces questions, depuis 2019 ce sont 15 grands groupes industriels* qui ont partagé leurs expériences sur ces sujets et ont identifié ensemble les moyens d’accélérer le déploiement du digital dans leurs Opérations.

 

Fonctionnement global et animation

Au travers de son programme « Vision Industry 4.0 », TOLSON Consulting fédère, organise, anime, pilote et complète par ses propres apports les échanges de ces entreprises dans 11 groupes de travail avec près de 50 workshops en France et en Europe intégrant des visites d’usines et des témoignages d’experts. Les participants identifient ainsi les solutions pertinentes pour leurs activités, les bonnes pratiques à déployer, mais également se constituent un réseau de pairs qu’ils peuvent solliciter pour supporter et challenger leurs projets au quotidien. Suites aux mesures de confinement les sessions ont lieu en visio-conférence et privilégient l’utilisation d’outils digitaux collaboratifs.

 

Le principe de cette communauté d’un genre nouveau est simple : partager en toute transparence l’expérience acquise sur des innovations passées, celle liée à des expérimentations en cours, mutualiser des ressources pour rechercher et tester de nouvelles solutions et réfléchir ensemble de manière structurée aux grandes orientations à adopter.

 

VI4.0 s’organise en cycles successifs. Le second, a ainsi commencé en février pour une période de près d’un an. Au cours de chaque cycle, une dizaine de thèmes sont identifiés et les participants, 160 lors du dernier cycle, issus de fonctions diverses de leurs entreprises, se positionnent sur les thématiques les plus en accords avec leurs compétences et leurs besoins, évitant ainsi des discussions trop « génériques » sur le digital ou l’innovation.

 

Si les thèmes identifiés l’an dernier faisaient la part belle aux développements communs d’une vision cible pour chaque problématique, à la définition de cas d’usages et à l’identification des meilleurs prestataires par technologie, le second cycle se veut encore plus tourné vers la mise en œuvre, le retour sur investissement et l’initialisation de projets communs par plusieurs des entreprises participantes.

 

Les 11 thèmes identifiés pour 2020 s’organisent autour de 3 blocs : Supply Chain, Manufacturing et Transformation (organisation & people). Chaque thème est subdivisé et abordé au cours de 3 à 6 ateliers chacun.

Dans la pratique ?

Chaque entreprise participante choisit les quelques thèmes qui l’intéressent le plus. Elle identifie ses représentants qui seront les plus pertinents sur ces sujets pour participer aux échanges mensuels (réunions physiques ou calls). Suivant les sujets, les réunions donnent lieu à des échanges de benchmark structuré, de présentations de nouveaux acteurs, d’événements spécifiques (visite d’un centre de distribution ou d’une usine par exemple). Pour développer les relations directes entre participants, des afterworks thématiques sont également organisés.

 

Pourquoi ça marche ?

Le succès de VI4.0 tient à plusieurs choses. Tout d’abord, la transformation digitale des Opérations nécessite une connaissance large de sujets, techniques mais également organisationnels, qui évoluent très vite. Il est ainsi souvent difficile de faire le tri entre recyclage marketing de solutions éculées et réelles innovations.

 

En mettant en commun les retours d’expérience, les participants gagnent du temps et de l’argent. De plus, le partage est réalisé directement par les équipes métiers et n’est pas biaisé par un intérêt commercial.

 

Ensuite, le fait de confier l’organisation de VI4.0 à un tiers, TOLSON, responsable de la qualité du programme et rémunéré pour cela, met l’ensemble sous tension et l’amène à produire des résultats concrets et opérationnels. Enfin, VI4.0 montre que, quel que soit le degré de maturité digitale d’une entreprise, les praticiens détiennent toujours un savoir à partager au moins sur un ou quelques thèmes ; et que même les plus aguerris ont toujours quelque chose à apprendre.

 

Finalement VI4.0 par TOLSON est une initiative unique abordant de manière très pragmatique, grâce à la contribution de chaque participant, des thématiques d’experts avec des résultats opérationnels et concrets permettant à tout un chacun d’accélérer dans le déploiement de sa feuille de route Industrie du futur.

 

* Aptar, Arkema, BIC, Danone, Essilor, Hutchinson, Imerys, Kingfisher, Legrand, L’Oréal, LVMH, Naval Group, Nexter, Saint Gobain, Thales

 

A propos de TOLSON Consulting

TOLSON est un cabinet original dont le slogan est “Progress Together”. TOLSON intervient aussi bien au sein d’une entreprise, pour faire mieux travailler les collaborateurs ensemble (équipe dirigeante, entre fonctions, réorganisation ou déploiement d’une nouvelle solution), qu’entre entreprises pour faciliter des échanges d’un genre nouveau. Avec deux pratiques fortes, en Opérations et dans les Achats, TOLSON organise deux groupes de benchmarking novateurs, Vision Industry 4.0 pour les Opérations et VDA pour les Achats (Vision Digital Achats). Ces deux groupes réunissent plus de 30 entreprises internationales parmi les plus grandes françaises.

Leave a Reply